Infirmier Forumzen


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Eval n°2

Aller en bas 
AuteurMessage
Manolo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 718
Age : 38
Emploi : Infirmier de Nuit en Cardiologie
Date d'inscription : 08/02/2006

MessageSujet: Eval n°2   Lun 30 Oct - 21:56

affraid Cas Concret:

vous commencez ce jour votre stage en service de médecine à orientation diabétologique. Le cadre de santé de l'unité vous présente les personnes que vous allez prendre en charge dont M.B.

Pour cette personne, vous disposez du recueil de données suivant :

M. B, 71 ans est hospitalisé dans le service depuis trois jours pour déséquilibre d'un diabète de type 2. Français d'origine tunisienne, il est musulman pratiquant et a un régime diabétique sans Porc.

M. B parle et comprend assez bien le français, mais ne sait ni le lire ni l’écrire.
I1 pèse 80 kg et mesure lm70, porte des lunettes et pourvoit seul à ses besoins physiques. M.B fait une 1/2 heure de marche tous les jours mais n'a aucune autre activité physique. M.B ne comprend pas bien la nécessité d'intensifier son insulinothérapie. De plus, il n'est pas très observant vis à vis du régime diabétique, puisqu'il dit manger régulièrement des pâtisseries. Il vit dans l'agglomération chartraine, en appartement, au 4ème étage avec ascenseur. I1 est marié, père de 4 enfants majeurs qui ne vivent plus à son domicile. Ouvrier d'usine retraité ; il est pris en charge à 100% par la sécurité sociale pour le diabète (affection de longue durée), et dispose d'une mutuelle qui prend en charge le forfait journalier.

- Antécédents médicaux et histoire de la maladie :

M. B est entré il y a 3 jours pour déséquilibre de son diabète.

Il présente les antécédents suivants:

* En 1988 :
diabète de type 2 découvert dans le cadre d'une surcharge pondérale et traité par antidiabétiques oraux ;


* En 1989 :
- Le traitement antidiabétique oral a été majoré car ses glycémies à jeun étaient supérieures à 2 g/l en moyenne (passage au Daonil® 5 mg x 3/jour, Glucophage® 850mg x 3/jour, glucor® 50 mg x 3/jour)
- Un traitement antihypertenseur par Renitec® 5 mg/jour a été prescrit ; HTA liée à une néphropathie sans insuffisance rénale.


* En 2000 :
le patient est mis sous insuline NPH au coucher en raison de son mauvais équilibre glycémique (Hémoglobine glycosylée Al c = 9.8 %) en plus du traitement antidiabétique oral. En 2002 : le traitement antihypertenseur est majoré, le médecin prescrit du Renitec® à 20 mg, l cp/jour.

De plus, on constate:

- Une insuffisance rénale débutante, avec une macro-angiopathie nécessitant la prescription d'un anti-agrégant plaquettaire Aspegic® 1OOmgl/jour
- Un début de neuropathie asymptomatique
- Une rétinopathie débutante.

Début octobre 2004, lors d'une consultation avec le diabétologue du service, il apparaît que le diabète de M. B est très déséquilibré. Il est donc décidé, en accord avec M.B, une hospitalisation pour rééquilibrer le diabète et faire un bilan complet.

- Traitement et examens :


Le bilan sanguin réalisé à son arrivée montre :

- Hémoglobine glycosylée à 9.1% (norme : 4 à 5.6%)
- Créatinémie à 145 µmol/l (norme : l 0 à 1 07 µmol/l)
- Clairance de la créatinine à 42 ml/min (norme : 80 à 150 ml/min)
(Sources des normes: laboratoire de biochimie des hôpitaux de Chartres. Intranet)
- Glycémie à jeun à 2,52 g/l (norme : 0,80 à l -20 g/l)

Le lendemain de son arrivée:

- la tension artérielle est comprise entre 140/70 et 160/75 mm Hg
- Arrêt des antidiabétiques oraux (car le mauvais équilibre glycérique et l'insuffisance rénale contre-indiquent le maintien des antidiabétiques oraux)
- mise en place du traitement suivant :
- NOVOMIX 30® (Insuline) : 2 injections SC par jour
- LASILIX® (furosémide) 20mg : 1 cp par jour
- AMLOR® (amlodipine : inhibiteur calcique) 5 mg : 1 cp par jour
- ASPEGIC® 100 mg/jour et RENITEC® 20 mg/jour sont maintenus

- Éducation thérapeutique :

L'éducation thérapeutique entreprise dès l'arrivée de M. B s'est déroulé en 2 temps : bilan des connaissances et mise en place d'un plan d'action.
L'objectif est de prendre en compte les besoins prioritaires de M.B et promouvoir son autonomie.


L'évaluation des connaissances de M.B montre que :

- la technique d'auto-surveillance glycémique est correcte ;
- la technique d'injection comporte des erreurs ;
- le carnet de surveillance est assez correctement rempli (M.B sait lire et écrire les chiffres)
- la connaissance de la conduite à tenir en cas d’hypoglycémie est correcte.


Dans un premier temps, la mise en œuvre du programme éducatif est centrée sur :

- l'adaptation des doses d'insuline à l'activité ;
- la technique d'injection ;
- les zones d'injection ;
- le délai repas/injection.
Dans un deuxième temps, il est important d’envisager l'éducation de la femme de M.B compte tenu de la non observance du régime.

Le 19/10/2004, à J3 de l’hospitalisation de M.B vous travaillez de 7h à l4h30. Ce matin la TA de M.B est à 165/95 mmHg et sa glycémie à jeun est de l ,82 g/l.


1) Faire l'analyse de la situation (identifier et argumenter les problèmes traités en collaboration et les diagnostics infirmiers).

2) Réaliser le plan de soin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://infirmier.forumzen.com
 
Eval n°2
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eval Ulysse L'outre d'Eole ?
» Eval poésie 6ème
» Eval expansions du nom 5ème
» eval sur fantastique
» Evaluation sur le discours explicatif (4ème)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Infirmier Forumzen :: Evaluations :: Endocrinologie-
Sauter vers: